ORPAS – Université Laurentienne

Dernière mise à jour : Le 8 octobre 2021

Nota : Ce guide de demande contient des renseignements pour l’admission d’automne 2022.

L’information relative aux programmes universitaires change régulièrement. Pour accéder aux tous derniers renseignements, veuillez consulter la demande en ligne.

Liens rapides

Nota : Le programme de maitrise ès sciences de la santé (orthophonie) est un programme de langue française. Les cours sont offerts en français avec certaines composantes en anglais. Toutes les étudiantes et tous les étudiants sont appelé(e)s à accomplir des travaux en français et en anglais, ainsi que d’effectuer des stages dans des milieux anglophones ou bilingues.

Faculté d’éducation et de la santé

La Faculté d’éducation et de la santé est composée de 5 unités académiques :

  1. L’École des sciences infirmières et des professions la santé
  2. L’École des sciences de l’éducation
  3. School of Education
  4. L’École de kinésiologie et des sciences de la santé
  5. School of Indigenous Relations

La maitrise ès sciences de la santé en orthophonie se situe dans l’École des sciences infirmières et des professions de la santé. Les membres de la faculté en orthophonie s’intéressent à une variété de domaines de recherche, incluant le développement du langage, l’éveil à l’écrit, le bilinguisme, le langage sous ses 2 modalités (orale et écrite), le trouble développemental du langage, la suppléance à la communication, le vieillissement et l’aphasie, entre autres.

Vidéos au sujet des programmes d’orthophonie de l’Université Laurentienne

Haut de page


Programme d’orthophonie

Le programme de maitrise ès sciences de la santé (orthophonie) a pour objectif de former des professionnelles et des professionnels en orthophonie pouvant travailler en français et en anglais. Les candidates et les candidats devront posséder une connaissance du français et de l’anglais, ainsi qu’une connaissance des principes fondamentaux de la psychologie, de la biologie, de la physique, de la linguistique et des troubles du langage, de la parole et de l’audition, et recevront une formation hautement spécialisée dans le domaine des troubles de la communication. Ce programme compte 6 sessions d’études à temps complet, y compris les stages et l’externat de 10 semaines.

La M.Sc.S. (orthophonie) vise à former des cliniciennes et des cliniciens capables de faire des analyses poussées des troubles du langage (oral et écrit), de la parole et de la voix, tels que les troubles de résonance, du bégaiement, de la dysphagie, des troubles de la communication d’origine neurologique, des troubles du développement chez l’enfant ainsi que des difficultés d’ordre cognitivo-linguistique chez les adolescents. Suite à cette formation de 2 années, la future ou le futur orthophoniste sera en mesure d’intervenir d’une façon réfléchie.

Le programme comprend 2 options :

  1. Option A – M.Sc.S. avec mémoire de recherche
  2. Option B – M.Sc.S. sans mémoire de recherche

La première option exige que l’étudiante ou l’étudiant suive le cours ORTH 6505 F – Mémoire de recherche.

La deuxième option exige que l’étudiante ou l’étudiant suive 6 crédits au choix en orthophonie, en santé interdisciplinaire ou en sciences humaines ou d’autres cours avec l’approbation du programme. Le programme est structuré sur 6 sessions (2 années pleines) obligatoires d’études à temps complet, y compris les 5 stages.

Les stages sont obligatoires et permettent à l’étudiante ou l’étudiant d’accumuler un minimum de 350 heures de contact direct avec des clients. Les stages peuvent s’effectuer dans divers milieux, y compris les hôpitaux, les conseils scolaires et les centres de réadaptation, entre autres, soit dans le Nord-est ontarien, soit à l’extérieur de la région.

Le programme suit les normes établies par l’Ordre des orthophonistes et des audiologistes en Ontario (OOAO) et le Conseil d’agrément des programmes universitaires canadiens en audiologie et orthophonie (CAPUC-AO).

Veuillez écouter un vidéo pour en apprendre davantage sur nos programmes et consultez le document Mission, vision et valeurs [PDF] pour mieux nous connaitre.

Les orthophonistes sont des professionnels de la santé qui dépistent, évaluent et traitent les troubles de parole, de langage (oral et écrit), de voix, de fluidité (bégaiement), de déglutition et d’alimentation chez des gens de tout âge. Leurs activités professionnelles comprennent, sans toutefois s’y limiter :

  • le dépistage,
  • l’évaluation,
  • le counseling,
  • la prise en charge,
  • la réadaptation,
  • la formation,
  • la consultation avec d’autres professionnels,
  • la recherche et
  • l’administration.

Les perspectives d’emploi sont excellentes puisque la tendance indique que les besoins en matière de réadaptation pour la population vieillissante augmentent et qu’il existe une pénurie d’orthophonistes et de soins de santé dans le Nord de l’Ontario et au Canada. Étant donné que le programme de maitrise en orthophonie de l’Université Laurentienne préconise la formation bilingue, plusieurs cohortes d’orthophonistes bilingues œuvreront dans le Nord de l’Ontario et ailleurs au Canada, améliorant forcément l’accès aux services orthophoniques en français et en anglais pour tous.

Les orthophonistes peuvent travailler dans des écoles, dans des garderies, dans des centres de la petite enfance ou dans des centres de traitement pour enfants, dans des hôpitaux, dans des centres de réadaptation, en cabinet privé, entre autres. Certains orthophonistes choisissent d’enseigner, de faire de la recherche ou de la gestion. Le titre d’orthophoniste est protégé par la Loi de 1991 sur les professions réglementées de la santé et attribué par l’OOAO. Le diplôme de maitrise en orthophonie, conféré d’une université auprès de laquelle le programme a obtenu l’agrément est la qualification nécessaire d’entrée en exercice de la pratique. En Ontario, l’adhésion à l’OOAO est obligatoire.

Agrément du programme d’orthophonie

La M.Sc.S. (orthophonie) a reçu l’agrément du CAPUC-AO.

Clinique universitaire d’orthophonie

Le programme d’orthophonie de l’Université Laurentienne a, à son étage, la Clinique universitaire d’orthophonie. Il s’agit d’une clinique d’enseignement qui a pour but de former de futures professionnelles et de futurs professionnels, tout en offrant des services d’évaluation et d’intervention dans le nord de l’Ontario. À l’occasion, certains services sont offerts à d’autres provinces via la télépratique ou le déplacement des stagiaires vers des régions comme le Nunavut, le Yukon, l’Alberta et les Territoires du Nord-Ouest.

Cette clinique permet aux étudiantes et aux étudiants d’accomplir des stages cliniques sur place et via la télépratique. Les étudiantes et les étudiants inscrits à la maitrise en orthophonie peuvent donc mettre en pratique leurs connaissances, ainsi que d’offrir aux clients des services de qualité au niveau de l’évaluation et de l’intervention pour les troubles de la communication et de la déglutition, de manière immédiate et ponctuelle. La Clinique universitaire d’orthophonie offre des services d’orthophonie aux enfants et aux adultes, et ce, dans les deux langues officielles du Canada.

En apprendre plus sur notre clinique.

Laboratoire d’orthophonie

Les étudiantes et les étudiants ont accès au laboratoire d’orthophonie, à un centre de recherche, au matériel de la Clinique universitaire d’orthophonie et à un espace de travail pour préparer leurs stages. Le laboratoire d’orthophonie est équipé d’ordinateurs qui sont munis de logiciels spécialisés en orthophonie.

Consortium national de formation en santé (CNFS)

Le CNFS est un organisme pancanadien dont le financement est assuré par Santé Canada. Il regroupe 16 institutions d’enseignement postsecondaire offrant des programmes d’études en français dans différentes disciplines de la santé. Il vise à faciliter l’accès à des études en sciences de la santé et en médecine à des étudiantes et étudiants provenant de milieux francophones en contexte minoritaire.

À l’Université Laurentienne, le CNFS appuie la Clinique universitaire et offre un financement aux étudiantes et étudiants qui accomplissent des stages dans des milieux francophones afin de défrayer les couts d’hébergement et déplacement. Nos étudiantes et étudiants ont accompli des stages au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.

Le CNFS offre également des bourses de recherche : une portant sur l’offre active des services de santé en français (1 000 $) et une bourse d’excellence en recherche (1 500 $).

Exigences d’admission – Orthophonie

Pour être admissible à la maitrise ès sciences de la santé en orthophonie, il faut :

  • Détenir un baccalauréat spécialisé en orthophonie en ayant obtenu une moyenne d’au moins 75 %
  • ou

  • Détenir un baccalauréat spécialisé (4 ans) dans une discipline connexe (p. ex., psychologie, linguistique), avec une moyenne d’au moins 75 %, ou un baccalauréat général (3 ans) et avoir suivi une année propédeutique dans le programme d’orthophonie à l’Université Laurentienne (total de 4 ans avant la maitrise).

Nota : L’admission à l’année propédeutique ne constitue pas une admission assurée à la maitrise. Compte tenu du nombre limité de places, l’admission à la maitrise demeure un concours sur dossier.

Processus d’admission

Étapes à suivre pour la demande en orthophonie :

  1. Remplir la demande ORPAS selon les directives présentées sur le site Web.
  2. Télécharger votre curriculum vitae (CV) en format PDF dans la section « Soumissions personnelles » de la demande ORPAS. Votre CV doit être présenté en utilisant la police Times New Roman de taille 12 pt, sur papier 8,5 x 11″ en respectant la marge d’un pouce sur les 4 côtés.
     
    Le CV doit inclure les informations suivantes :

    • votre nom, votre adresse permanente et votre adresse courriel;
    • vos antécédents scolaires (précisez vos études secondaires, collégiales et universitaires);
    • votre expérience de bénévolat (précisez si l’activité avait lieu durant l’été ou l’année scolaire, le nombre d’heures/semaine et pendant combien d’années; indiquez le nom et l’adresse de l’organisme en décrivant brièvement vos responsabilités); et
    • vos activités parascolaires.

Exigences supplémentaires :

  • 3 lettres de recommandation
  • relevé de notes officiel de toute université ou tout collège ayant été fréquenté
  • les candidates et les candidats qui présentent une demande doivent avoir une excellente connaissance du français écrit et parlé. Elles et ils doivent aussi être capables de communiquer oralement en anglais ainsi que de comprendre des articles scientifiques rédigés dans cette langue. Afin d’évaluer leurs compétences linguistiques, les candidates et les candidats devront compléter 2 tests de compétences linguistiques, soit un en français et un en anglais, surveillés par le Comité d’admission à la maitrise ès sciences de la santé (orthophonie) de l’Université Laurentienne.

Évaluation des demandes d’admission

Le comité d’admission étudiera toute demande complète reçue qui répond aux exigences d’admission. Seuls les dossiers complets sont étudiés en fonction des éléments/étapes suivants :

  1. Soumission de votre demande sur le site Web d’ORPAS
    1. La réussite scolaire :
      • La moyenne minimale d’admission aux programmes de maitrises est de « B » ou 70 %. Seuls les dossiers présentés qui témoignent d’une réussite d’au moins « B », 70 % ou 6,5 seront étudiés. Par ailleurs, la moyenne minimale de « B », 70 % ou 6,5 n’assure pas la convocation en entrevue. Le calcul de votre moyenne sera réalisé par ORPAS à partir des 60 crédits de premier cycle les plus récents (soit 10 cours de 6 crédits chacun; soit 20 demi-cours de 3 crédits chacun, soit une combinaison des 2 formats équivalents à 60 crédits) et comprendront les notes finales de la session d’automne de l’année en cours.
      • Pour les détails du calcul de la moyenne ORPAS, veuillez consulter la section Calculs de la MPC.
    2. Le CV témoignant d’expérience de bénévolat pertinente
    3. Les lettres de recommandation (3)

  2. Processus d’entrevue
    Dans l’éventualité où votre dossier est satisfaisant aux points a, b et c de l’étape 1, vous pourriez être invités à participer aux 2 activités suivantes :

    1. Entrevue (en français et en anglais)
    2. Épreuves de compétence linguistique (orales et écrites) en français et en anglais.

  3. Décision du comité
    Le comité de sélection rendra sa recommandation des candidates et des candidats au responsable du bureau des études supérieures de l’Université Laurentienne. Les postulantes et les postulants recevront, à la suite de l’étude de leur dossier par le comité d’admission, l’une des options suivantes : une offre conditionnelle d’admission, une indication qu’ils sont inscrits sur la liste d’attente, une lettre indiquant que leur candidature n’a pas été retenue.

    L’offre est conditionnelle jusqu’à ce que le relevé de notes finales soit reçu par le comité d’admission. Il est important de souligner que la moyenne doit être maintenue et toute étude en cours doit être réussie et complétée.

    Si vous recevez une offre conditionnelle d’admission, vous devrez y répondre dans les délais indiqués dans votre lettre. L’absence de réponse dans les délais fixés sera considérée comme un refus de l’offre.

    • Si vous êtes placé(e)s sur la liste d’attente, vous serez informé(e)s par courriel de votre statut. Vous ne serez pas informés de votre rang sur la liste d’attente. Il est impossible de vous dire quelles seront vos chances de sécuriser une place au sein du programme.
    • Si votre nom figure sur la liste d’attente et que vous ne recevez pas d’offre d’admission, vous serez informé(e)s de la fermeture de la ronde des admissions, lorsque les cibles d’admissions seront atteintes. Vous recevrez alors un courriel vous avisant que toutes les places sont remplies.
    • Les candidates et les candidats qui ne sont ni admis ni placés sur la liste d’attente recevront un courriel indiquant que leur candidature n’a pas été retenue.

Exigences relatives aux stages

L’étudiante ou l’étudiant sera appelé(e) à effectuer des heures de stage auprès des populations préscolaires, scolaires et adultes, selon la disponibilité des stages et les besoins de l’étudiante ou de l’étudiant. Il est à noter que les stagiaires feront un ou plusieurs stages à l’extérieur du district du Grand Sudbury. Par conséquent, elles et ils doivent prévoir les frais pouvant être encourus pour le transport, l’hébergement et la subsistance.

La formation clinique pourra s’effectuer dans des milieux francophones, anglophones ou bilingues, à l’intérieur ou à l’extérieur de la province. Il est attendu que les stages comprendront des expériences en clinique d’orthophonie, tels qu’exigés par l’OOAO et le CAPUC-AO.

Une fois admis au programme, veuillez noter que les étudiantes admises et les étudiants admis sont aussi tenu(e)s d’être inoculé(e)s contre certaines maladies avant d’entrer dans un cadre clinique. Il faut remplir ces exigences afin de répondre aux normes sanitaires énoncées dans la Loi sur les hôpitaux publics, section 4.2, règlement 518.88. Il est obligatoire de satisfaire aux exigences en matière d’immunisation avant le début du stage clinique.

De plus, tous les organismes de stage exigent aussi une vérification du casier judiciaire récente (moins de 6 mois). Soyez conscients du fait qu’un emplacement clinique peut refuser de vous accepter en stage sur la base de ces résultats, ainsi que sur la base du manque d’inoculation en dossier. Si tel est le cas, votre progression dans le programme pourrait être retardée, différée ou suspendue.

Faits intéressants

  • Bien que l’on tienne parfois pour acquis les capacités à communiquer et à s’alimenter, des millions de Canadiens ont un trouble de la parole, du langage ou de la déglutition qui nuisent à leur qualité de vie.
  • La prévention, l’évaluation et l’intervention auprès d’individus ayant des troubles de la parole ou du langage, soit à l’oral ou à l’écrit, ainsi que de la déglutition facilitent la participation active à l’école, au travail et dans la vie quotidienne.
  • Les orthophonistes ont la communication à coeur. Que ce soit, par leur interaction avec un enfant autiste ou une personne ayant eu un accident vasculaire cérébral, les orthophonistes sont équipé(e)s pour améliorer la qualité de vie et la santé des personnes qui suscitent leurs services.
  • Le programme de maitrise ès sciences de la santé en orthophonie a pour mission de former des cliniciennes et des cliniciens qui auront reçu une formation théorique et pratique rigoureuse et qui seront capables d’intégrer au travail clinique la recherche dans toute interaction visant à répondre aux besoins des clients.
  • Ce programme a pour objectif de former des professionnels en orthophonie capables de travailler en français et en anglais en Ontario, au Canada, ainsi qu’à l’étranger. Les diplômées et diplômés de ce programme seront aptes à effectuer des analyses approfondies des troubles du langage oral et écrit, des troubles de la parole et de la dysphagie, et ce, dans les deux langues officielles du pays.
  • 100 % des diplômées et diplômés de l’Université Laurentienne retiennent des emplois dans les quelques mois suivants leur dernier stage.

Nos coordonnées

Faculté de l’éducation et de la santé
Université Laurentienne
935, Chemin du lac Ramsey
Sudbury (Ontario) P3E 2C6

Téléphone : 705 675-1151 /1 800 263-4188

Haut de page